Les dossiers des assurances pour animaux
Assurances pour animaux: les actus
FacebookTwitterRss

Animaux de compagnie : une histoire qui dure

Dans le cadre du salon Animal Expo et selon une enquête de Vivastreet conduite fin septembre auprès de 10 431 individus, plus de la moitié de nos compatriotes se déclarent prêts à devenir famille d’accueil d’un animal pour un week end et/ou pour les vacances.

Par ailleurs, 56,3% des sondés ont un chien, 54,9% un chat, 17,9 des poissons, 11% des rongeurs, 8,7% des oiseaux, 3% des reptiles, 1% des furets, 0,3% des araignées et enfin 0,5% déclarent posséder des insectes selon cette même étude.

De plus, 95% des sondés affirment que leur animal apporte de la joie au quotidien, 55,7% considèrent que leur animal est un vrai compagnon au quotidien et 36,3% pensent même que c’est leur ami le plus fidèle.

Par ailleurs, 46% des sondés ont animal, 21% en ont deux et 16% cinq ou davantage.

Et puis, trois sondés sur dix ont trouvé leur animal via le Net, surtout les portails d’annonces gratuites, à 27,2%.

Pour les autres, ce sont d’abord les amis qui leur ont permis de trouver leur compagnon(s) à 21,2%, le bouche à oreille à 14,6% et la famille enfin dans 11% des cas/

M.Brochier, directeur du développement de Vivastreet, précise :

« Depuis août 2010, le trafic de la section « Animaux» de Vivastreet a enregistré une augmentation de plus de 80%. Nous avons dénombré 320 000 visiteurs en 2011 – 60% de plus que l’année dernière ! – avec des visiteurs de plus en plus fidèles. Le nombre d’annonces augmente aussi pour atteindre aujourd’hui 26 000 annonces actives sur notre site ; 1 000 nouvelles annonces sont publiées chaque jour soit 50% de plus que l’année dernière. Les espèces les plus recherchées sur notre site sont les chihuahuas et les persans. Nous avons également noté et, c’est une surprise, que les tortues figurent parmi les cinq animaux les plus recherchés ».

Par ailleurs, 46,9% des personnes interrogées se disent prêtes à dépenser jusqu’à 500 euros pour l’acquisition d’un animal de compagnie et 25,4% plus encore.

Mais ils sont 27,7% à préférer ne rien dépenser du tout.

Quant aux accessoires et autres jouets, 55,6% des sondés sont d’accord pour dépenser jusqu’à 100 euros par an et 22,1% entre 100 et 200. En revanche, ils ne sont que 15% à se dire prêts à contracter une mutuelle santé pour leur(s) compagnon(s).

Si beaucoup de nos compatriotes se déclarent donc prêt à prendre en pension de temps en temps un animal chez eux, notons toutefois que dans 43% des cas ces gens-là ont déjà un animal, et plutôt un chien (59%) qu’un chat (57%).

Et si 24% des sondés n’ont pas eu besoin de sortir la carte bleue pour acquérir leur compagnon, 9% d’entre déclarent avoir surfé sur des sites de refuges ou d’associations de défense des animaux avant l’arrivée de leur(s) bête(s) dans la famille.