Les dossiers des assurances pour animaux
Assurances pour animaux: les actus
FacebookTwitterRss

Mutuelles pour animaux : un marché en plein essor

Comme le dit l’adage, le chien est le meilleur ami de l’homme. Mais l’on pourrait élargir aux autres animaux tant nos concitoyens semblent attachés à leurs animaux de compagnie comme peuvent en témoigner les chiffres en perpétuelle croissance : ainsi et en 2008, plus 50% des foyers français avait des animaux de compagnie.  Aujourd’hui, la barre des 60% serait franchie.

Mais au-delà des chiens, chats, poissons et autres oiseaux en cage, une nouvelle tendance se dessine depuis quelques années : les NAC pour nouveaux animaux de compagnie. Jadis phénomène marginal, on retrouve maintenant ces drôles de bestioles (rongeurs, reptiles et autres) de plus en plus fréquemment. Des animaux qui, pour exotiques qu’ils soient, méritent au moins autant de soins et d’attention que nos chiens et chats classiques.

Si la niche -c’est le cas de le dire- est encore assez marginale en France, les mutuelles pour animaux prennent de plus en plus d’importance dans notre PAF, le paysage animalier français. Car bien sûr nos congénères à pattes, plumes et autres ont peu ou prou les mêmes besoins de soins, de santé que nous. Et puis il ne faut pas non plus négliger que bien soigner un animal a un coût, qui peut être élevé. Coût qui se répercutera selon le nombre de bêtes et la particularité de celles-ci : on ne traitera en effet pas de la même manière un python royal (NAC) qu’un labrador.

Et c’est précisément cette arrivée des NAC sur notre sol qui a donc incité certains à créer des mutuelles spécialement adaptées aux animaux. Tel SantéVet qui propose à présents aux maîtres des mutuelles à destination de leurs compagnons, celles-ci étant désormais adaptées aux bêtes, animaux de compagnie classiques ou NAC. Les deux, bien entendu, ne nécessitant ni les mêmes soins ni les mêmes frais ni  donc les mêmes remboursements.

Ainsi et toujours chez SantéVet, ceux qui possèdent des NAC peuvent depuis le mois dernier prendre un contrat d’assurance dédié aux lapins, chinchillas, cobayes, furets, perroquets et autres NAC. L’entreprise propose à cet effet cinq formules différentes pour s’adapter au mieux aux besoins de chacune de ces bêtes. Avec ces formules, 85% frais vétérinaires en cas de maladie, d’accidents et de chirurgie sont pris en charge, comme le sont aussi les consultations et autres prises en urgence. A savoir que les frais de vétérinaire concernent surtout les vaccins, tatouages et plus rarement les actes chirurgicaux.

Aujourd’hui sont généralement proposées 4 formules de garantie, la souscription de l’une n’impliquant pas l’autre:

-la garantie maladie qui couvre les frais de consultation, les médicaments prescrits….

-la garantie accident qui prend en charge les frais de consultation mais surtout les radios et les actes chirurgicaux

-la garantie hospitalisation

-la garantie décès, proposée dans la plupart des contrats de mutuelle animaux.

Les tarifs de ces mutuelles varient en fonction des garanties choisies mais aussi et surtout de l’âge de la bête : un peu comme chez les hommes, plus celle-ci sera âgée et donc à risque plus les compagnies seront hésitantes. Aussi et comme il en irait  pour nous-mêmes, ne pas hésiter à demander des devis avant de s’engager.