Les dossiers des assurances pour animaux
Assurances pour animaux: les actus
FacebookTwitterRss

Les assurances animaux utiles pour les maladies chroniques

Touchant de plus en plus fréquemment nos compagnons félins, du fait de l’allongement de leur espérance de vie, les maladies chroniques constituent un sujet de préoccupation pour un nombre toujours plus important de propriétaires, la Maladie Rénale Chronique, aussi désignée par les vétérinaires sous les initiales MRC,  représentant une part importante de celles-ci, touchant en France 10 % des chats de plus de 10 ans et 30 % des chats de plus de 15 ans,  nécessitant alors un traitement adapté et un suivi rigoureux pour limiter sa progression et maintenir ainsi l’état de santé et la qualité de vie de l’animal.

Consistant dans l’incapacité pour les reins d’éliminer les déchets présents dans le sang, cette affection reste particulièrement méconnue des propriétaires, malgré le fait qu’elle touche un grand nombre d’animaux, le chat continuant à boire et à uriner ; c’est pourquoi il convient d’être, tout d’abord, plus attentif aux symptômes de la MRC, tels que la mauvaise haleine, la perte d’appétit, la dégradation du pelage, l’état de fatigue, les diarrhées, les vomissements et la déshydratation, une détection précoce de la maladie constituant un élément essentiel dans l’évolution future de la maladie et le maintien du bien-être de l’animal.

Confirmée par le vétérinaire, la MRC nécessite alors la mise en place d’un traitement et d’un suivi alimentaire durant toute la vie du chat. Le félin pouvant se montrer méfiant, lors de la prise d’un traitement, les avancées réalisées, en la matière, grâce notamment aux comprimés aromatisés s’avèrent être particulièrement bienvenues, comme ceci se trouve être le cas du Bénazépril, très efficace pour de telles maladies et qui s’est vu récompensé en 2010 par le label FAB Easy to Give, décerné chaque année par le Feline Advisory Bureau, permettant ainsi à nos compagnons de conserver une bonne santé et une meilleure qualité de vie.

Représentant une dépense lourde, le traitement de la MRC peut faire l’objet d’une prise en charge par les mutuelles pour animaux de compagnie, celles-ci montrant alors, à cette occasion, tout leur intérêt.

L’élaboration d’un programme alimentaire strict constitue ensuite la seconde partie du traitement et ne nécessite ici que la vigilance du propriétaire pour fournir à son animal de compagnie les produits adaptés à son état de santé, les mutuelles pouvant aussi couvrir une partie des coûts engendrés par l’achat d’aliments thérapeutiques, permettant ainsi de procurer, au chat, les meilleures conditions de vie.

Apparaissant comme un problème toujours plus important pour les propriétaires de chats, la MRC constitue un risque pour l’ensemble de nos compagnons félins à quatre pattes, nécessitant un traitement et un régime alimentaire spécifique et risquant d’entraîner rapidement des dépenses conséquentes, justifiant dès lors amplement la souscription d’une mutuelle adaptée, permettant ainsi de diminuer le danger que représente la survenue d’un tel incident et de procurer, à l’animal de compagnie, les meilleurs soins.

Compagnon très apprécié par un bon nombre de Français, l’animal de compagnie reste bien souvent un rempart contre la solitude, justifiant toute l’attention qui lui est portée, raison pour laquelle il convient d’accorder un soin tout particulier à sa santé, les mutuelles pour animaux de compagnie représentant alors une solution de choix, pour garantir à celui-ci les meilleures conditions de vie, tout en permettant à son propriétaire de réaliser des économies substantielles en cas de survenue de graves problèmes de santé.