Les dossiers des assurances pour animaux
Assurances pour animaux: les actus
FacebookTwitterRss

Animal de compagnie sur le lieu de travail, attention aux risques

Devenu, aujourd’hui, pour certains, une habitude, le fait d’emmener son chien au travail reste une démarche particulièrement délicate, dans la mesure où cela peut avoir de lourdes conséquences, en cas d’incident avec l’animal, comme vient de le montrer un fait divers récent, qui a conduit au licenciement du salarié.

Ayant, en effet, laissé son animal de compagnie enfermé durant trois heures dans son véhicule garé sur le parking de l’entreprise, l’employé n’a pu éviter que l’animal attaque l’une de ses collègues, son employeur décidant alors de le licencier pour comportement irresponsable et mise en danger de l’intégrité physique d’autrui.

Contestant cette mesure, devant le Conseil des Prud’hommes, le salarié a invoqué le fait que les événements qui lui étaient reprochés relevaient du domaine privé ; malgré cela, celui-ci n’est pas parvenu à obtenir gain de cause, les juges estimant que ce dernier avait manqué à son obligation de ne pas mettre en danger les autres membres du personnel dans l’enceinte de l’entreprise.

Venant apporter un nouvel éclaircissement sur la présence d’animaux de compagnie au sein du lieu de travail, cette nouvelle décision vient confirmer le fait que l’animal de compagnie reste ici encore sous la garde de son propriétaire, les dommages que celui-ci pourrait causer relevant de la responsabilité civile de celui-ci.

Permettant donc d’avoir une idée plus précise des règles entourant la présence d’un animal de compagnie sur le lieu de travail, cette affaire met ainsi en garde les salariés qui pourraient être tentés de ne pas se séparer de leur chien pour aller au travail, ceux-ci pouvant engager leur responsabilité civile.